Prenez le large avec Lantana Environnement et Louis Duc dès le dimanche 6 novembre au départ de Saint-Malo. Cap sur la Guadeloupe !

qrf
Ruches_StClausedeDiray_NouvelleRepublique
lantana-nercillac-louis-duc
Inauguration_LAJT_20221020_114049-1536x864
previous arrow
next arrow

Skipper professionnel depuis près de 20 ans, Louis Duc a débuté sa carrière en Mini 6.50. Il a ensuite marqué de sa patte la Class40, via la conception d’un prototype novateur, le Lift40 vainqueur de la Route du Rhum 2018.

Et, l’an dernier, il s’est lancé dans une campagne Vendée Globe à la barre d’un bateau accidenté auquel il a donné une deuxième vie. Les maîtres mots de ce chantier de refit étaient : réparer, recycler, récupérer. 

Convaincu des vertus vitales d’une société sobre et responsable, Louis Duc porte avec conviction les valeurs et la mission de Lantana Environnement de favoriser la pollinisation. Il a notamment participé à l’inauguration de l’un des premiers ruchers Lantana Environnement à Le Gault-Saint-Denis, jeudi 20 octobre, en présence de Guillaume de Germay, David Legrand et Gaël Comte.

Louis Duc sera au départ de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe cette année, sur la Transat Jacques Vabre en 2023 et le Vendée Globe 2024. Autant de rendez-vous grand public qui donneront de la visibilité aux actions et aux valeurs de Lantana Environnement. 

La Route du Rhum – Destination Guadeloupe vue par Louis

« Historiquement, c’est une des plus belles transats qui soit. Elle est riche de magnifiques et terribles histoires de marins.

C’est, pour nous, une étape importante de notre programme Vendée Globe 2024 puisque ce sera ma première transat en solitaire en IMOCA. Cette édition 2022 est aussi ma troisième Route du Rhum. Les deux autres ne se sont pas passées comme je l’aurais voulu… j’espère que celle-ci sera la bonne !

On pourrait dire que c’est une course assez classique puisqu’on part de Bretagne, on traverse le golfe de Gascogne pour aller chercher les alizés. Sur le papier, ce n’est pas compliqué, mais en réalité, il y a toujours de grosses dépressions au départ qui laissent du monde dans le fossé au bout d’une semaine…

J’aimerais arriver à ne pas en faire partie cette année et tracer ma route sans avarie technique, sans escale forcée, sans voile qui se délamine…

Bref, tourner la page des deux précédentes éditions et faire partie des belles histoires de cette course mythique.

Ce serait un épilogue parfait de cette deuxième saison Imoca qui n’a pas été simple, notamment en début d’année, avec une remise en route complexe suite à notre démâtage, au gros chantier dérives, à la recherche de partenaires…

On a réussi à faire une belle Vendée Arctique, un parcours en solo sur la Drheam Cup intéressant. Au final, on a fait pas mal de milles cette année ! Si j’arrive de l’autre côté avec un bateau en état, à l’issue d’une jolie bagarre avec les bateaux à dérive, je serais le plus heureux ! Et fier de l’offrir à mes partenaires. »

Suivre Louis Duc en direct

Skipper Louis Duc

2 days 18 heures ago

Bye bye la Guadeloupe ! 🌴🌴 Route vers la Normandie ! 😎😍 #fives #lantanaenvironnement #Bestenergies #musto #louisduc

Skipper Louis Duc

1 semaine 1 jour ago

Clap de fin de cette Route du Rhum - Destination Guadeloupe !
À très vite pour la suite ! 😊

L’Imoca Fives – Lantana Paysage

Un chantier circulaire et respectueux L’IMOCA Fives – Lantana Paysage est un bateau « recyclé ». Avec Louis il vit sa 2e vie ! Le normand et son équipe ont redonné vie à l’ex-IMOCA de Clément Giraud, très endommagé suite à un incendie, en 2019, juste avant le départ de la Transat Jacques Vabre. Ce chantier de rénovation était un véritable pari technique. Il a été relevé par Louis et son équipe en 10 mois seulement. Et ils continueront d’appliquer ce principe du recyclage tout au long de ce programme Vendée Globe.

La route du Rhum – Destination Guadeloupe

Le 6 novembre prochain, cette course légendaire et ses concurrents s’élanceront une fois encore, à l’assaut de l’Atlantique en lançant au public une formidable invitation : celle de l’évasion et de l’émerveillement devant le rêve d’absolu de navigateurs solitaires, des « va-t-en mer » parés à disputer un face-à-face avec l’océan d’une rare intensité…

> En savoir plus

Louis Duc

Skipper professionnel depuis une quinzaine d’année, ce self-made-sailor a toujours réussi à faire beaucoup avec peu. Déterminé, autonome, authentique et talentueux, Louis sait parfaitement que tout vient à point à qui sait travailler et se former.

Louis ne savait pas encore marcher qu’il naviguait déjà, avec ses parents, en croisière. Adolescent, il régate en dériveur puis en quillard. Très vite, il préfère les chantiers navals aux bancs de l’école et apprend à travailler le composite, de préférence sur des bateaux de course. En 2002 il se lance dans l’aventure Mini : le jeune Normand retape un Pogo1 à l’état d’épave et se qualifie pour la Mini Transat.

Il embarquera ensuite sur les toutes premières épreuves de la Class40. En 2008, il décroche une brillante 4e place sur The Transat 2008. C’était sa première traversée de l’Atlantique en solitaire… Louis n’est pas un adepte des sentiers battus. Audacieux, curieux et réfléchi il ne conçoit pas sa vie de coureur au large sans défis technologiques et stratégiques.

Au large, il est comme un poisson dans l’eau. Un univers qu’il maîtrise parfaitement et qu’il adore faire découvrir, pour en partager tous les plaisirs et les infinies subtilités.

A terre, c’est un entrepreneur. Il a l’audace de ses idées et sait réunir une équipe soudée autour de lui pour mener à bien ses projets.

Louis est ainsi notamment à l’origine de la  onception du Lift40, un Class40 novateur qui a remporté la Route du Rhum 2018.

Bref, ce normand authentique sait mener des projets ambitieux et responsables, qu’il sait partager. Et il le prouve une fois encore avec ce programme Vendée Globe.

Retrouvez Lantana